Nénuphars

L'Âge d'Homme, 2006

14x21 cm

128 pages

ISBN 978-2-8251-3654-9

CHF 

Cinq étranges histoires sorties de l'eau ou qui y retournent, écrites d'une manière originale, en cascades et digressions, avec des phrases qui semblent portées par un seul souffle, sans point ni virgule, tantôt baroques, tantôt déjantées. Derrière cette écriture pleine de jubilation, on sent l'helléniste, le porteur d'une culture classique revendiquée, mais aussi l'amateur de bandes dessinées.

L'eau, l'humidité de la femme, de la terre, les odeurs, les pilosités, le corps sont ici mis en scène.  Si l'humour est décapant, on sent une mélancolie aussi.  Les narrateurs de ces récits marchent beaucoup ou parcourent de leurs yeux et de leurs mains, de leur imagination aussi tant la terre que le corps de la femme.

« Le rêve est trop précieux pour le garder sous son oreiller. Il faut le dessiner sur le ventre de la terre, souvent hors de portée, ou d'une femme, tant qu'il y aura des femmes. »