La grande trilogie Nature et humanité. Voir aussi les présentations particulières détaillées des livres sous les vignettes des couvertures.

La guerre des légumes (2010)
 

L’enquête immobile (2011)
 

Poussière demain (2018)
 

Les trois romans peuvent se lire séparément, l’ordre chronologique de l’écriture seul indique une progression ou plutôt une libération.
 

Les trois ouvrages se situent  en Suisse, une Suisse parallèle mais reconnaissable. Ce sont autant des épopées que des romans.
 

SI le premier  se situe dans la nature, dans une réserve improbable sise dans les Alpes,  et montre les tentatives des humains de sauver ce qu’ils détruisent, comme si la grêle et l’assurance-grêle étaient envoyées par le même grand racketteur, le second se passe à Lausanne dans laquelle font irruption 100.000 bovins qui incarnent le retour du refoulé dans l’urbanisation.
 

Le troisième, écrit six ans plus tard, poursuit ces tentatives d’échapper à cette rupture entre l’homme et la nature. Il est situé dans les Préalpes, entre Vaud, Fribourg, Berne et Valais. On recourt aux mythes et en particulier  à Arachné et à toutes les araignées pour retisser ces liens interrompus peut-être par la sédentarisation, l’agriculture, l’écriture alphabétique, la raison raisonnante, le capitalisme abusif, l’accélération folle, la digitalisation envahissante et l’hubris ou l’arrogance humaine.
 

Le ton est plus libre que jamais, l’écriture libérée au service d’un rapprochement des humains avec la nature, avec les mythes. Toute créature, même dite imaginaire, aspire à une reconnaissance, éventuellement à une communication avec les autres semblables ou dissemblables. Et plus si entente…

Cette trilogie insolite qui relève de la sf, du polar est en fait une épopée hétéroclite dont l’homogénéité apparaît à la lecture et à l’acceptation de ce désir de renouer avec un monde perdu qui serait la seule façon de sauver cette terre et ses petits humains si admirables et si haïssables, si cruels et si généreux, si inconscients et si certains de leur conscience.